hier

hier

image_pdfimage_print

Hier j’ai retrouvé un livre que je cherchais depuis la mort de son auteur.
Depuis novembre 2017.
Françoise Héritier, Le goût des mots

Il y a quelques années, j’avais appris à connaître cette femme anthropologue avec son livre intitulé Le goût des mots.
Aimé son approche sensuelle des mots, de toutes sortes de mots.

Et puis à l’automne dernier, un nouvel ouvrage paraissait dans lequel elle évoquait encore son amour des mots, de la vie, Au gré des jours.
On apprenait sa mort quelques jours après la sortie du livre, oh, tristesse !
A la librairie, son livre précédent, Le sel de vie, s’empilait au côté des deux autres, en hommage à l’écrivain défunt.
Le goût des mots
Le sel de la vie
Au gré des jours

Je possédais le premier, j’ai acheté les deux suivants.
De retour à la maison, je voulus former la trilogie dans ma bibliothèque …
mais le goût des mots avait surtout celui d’escampette, cachette, perte, disparition, interrogation, recherche … un goût d’agacement prononcé, j’ai horreur d’égarer mes livres.
Cette contrariété m’empêcha de lire les deux autres.

Il était là pourtant, sur l’étagère, mal classé certes, dans un petit coin sombre, je l’avais vu sans le voir, plus mince que dans mon souvenir.
Eh bien maintenant je vais lire les suivants !
Cette retrouvaille fait le sel de la vie, la lecture au gré des jours !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php