aujourd’hui

aujourd’hui

image_pdfimage_print

du papier et quatre couleurs
des mots des quatre saisons
un journal
intime on dit comme ça
un vrai à l’ancienne
loin des réseaux
dans le dit solitaire du jour

on y penche, couche, étale
écrit, décrit, inscrit
les impressions de l’instant

on coule, verse, transvase
les camaïeux de la tête
sur le blanc de la page
le brouillon flou de l’âme
dans l’ordre clair du livret.

Bic multicolore
papier vélin
voici des fleurs, des feuilles et des tranches
de vie

le journal intime
est un vase uniflore


5 thoughts on “aujourd’hui

  1. Et le blog, n’est-ce pas un autre « journal intime » ?
    Les instruments et supports, l’usage et la sphère contextuelle diffèrent mais les intuitions et émotions restent perceptibles entre pleins et vides, caractères noirs et blancs lignes écrites et espaces blancs, parfois avec des variantes calligraphiques… tout est « brouillon de l’âme »

  2. Le blog ou blogue peut être un journal intime, mais pas si intime, car il est public. L’avantage, à mon avis tout personnel, du blogue par rapport au journal papier, c’est qu’on peut l’illustrer avec des images, des photos, l’illustration faisant aussi partie de l’expression de soi, de l’humeur du jour, du plaisir des yeux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php