C’est lundi c’est nostalgie

L’âme pelotonnée dans le bleu d’autres années, ramassée au fond de rêves flous, perdue en un présent très pressant … j’aimerais prendre un virage dans un couloir trop étroit, faire demi-tour sans marcher à reculons …
c’est difficile d’aller de l’avant quand on ne sait plus où aller. Je parle du blogage qui se trouve chez moi au stade de blocage.
Je n’ai plus envie d’allumer mon ordinateur, et je ne possède ni portable, ni tablette,
est-ce grave docteur ?

La newsletter de ce blogue est en panne depuis longtemps, mes fidèles lecteurs ne seront donc pas surpris que j’arrête l’écriture, ou bien que je prenne une nouvelle direction.

A l’automne 2005, quand j’ai fait mes tout premiers pas de blogueuse, je suivais deux modèles, deux mères au foyer qui m’inspiraient beaucoup et me donnèrent de l’élan. Leurs pseudos étaient mplr et damouredo.
Elles évoquaient leur vie de femme au foyer, et venaient de créer un forum de discussion pour leurs consoeurs, dont je faisais partie, ce site interactif sur le net s’intitula le forum des FaF.
(FaF = Femme au foyer)

Le forum existe toujours, repris par d’autres femmes très actives, ce site compte maintenant un nombre si grand de membres et de sujets de discussion que je n’y participe plus.
Et que sont devenues mplr et damouredo ?
J’aimais leurs pages d’anecdotes quotidiennes, on se retrouvait toujours plus ou moins dans leurs aventures.

Nous étions des pionnières en matière de blogage, le blogue du tout et du rien, de l’infime et de l’intime, un au jour le jour qui faisait du bien. Mais rapidement, blogueurs et blogueuses ont cherché à se mettre dans des cases, à s’attirer l’audience, et on a casé les cases dans une échelle de valeur, et chacun s’est enfermé lui-même dans un quadrillage, un système contraignant la femme au foyer à ne parler que chiffons, l’âme cultivée à ne parler que culture, le militant à ne parler que politique, etc …

Et si je redevenais vraiment le petit poisson d’antan qui mélange de petits riens dans un grand tout, blabla, sottises, images et jolis mots ?
Coucou mplr et damouredo, comment allez-vous 😉 ?

PS : La première image de cet article est une illustration de l’artiste néerlandaise Rie Cramer, que j’aime beaucoup. Sa biographie est ici.

8 réflexions au sujet de « C’est lundi c’est nostalgie »

  • 08/02/2018 à 12:04
    Permalink

    C’est février c’est coup de froid !
    Les intempéries se succèdent et sont peu marrantes pour ceux et celles qui les subissent et aussi pour les passifs qui assistent impuissants face aux forces de la nature et à la bêtise des humains qui bravent toutes les lois naturelles et s’étonnent ensuite des désastres qui en découlent.
    Grillon verse dans la nostalgie !
    La fatigue du blogage provoque le blocage, dommage mais légitime.
    Ce retrait maintes fois annoncé revient encore à la une, les pleins et les vides de sa plume et de ses photos et même de sa vie, comme les poissons rangés ou les cœurs alignés défilent dans nos têtes et nous font sentir un peu le vertige du vide : que de musées visités que d’explications données que d’enseignements diffusés, avec aisance, compétence et simplicité !
    Si seulement mplr et amouredo (fraîche/s ?) pouvaient revenir et redonner un peu de punch à cet « insect » laboureur, ouvreur, traceur de pistes et de lignes, créateur de liens, explorateur d’horizons nouveaux qui a déjà un si long et beau parcours de blogueur …
    C’est un autre enchanteur de mots, blogueur du journal La croix, qui lors de son retrait nous aiguillait sur la « FAF de l’oiseau bleu ».
    J’ai pu depuis lors découvrir les multiples talents d’une bourguignonne devenue bretonne, qui de lecture en culture, de peinture en architecture, de chapelure en couture ou même puériculture, savait tisser la toile de son merveilleux et généreux blog.
    Une musique incessante, une harmonie de sons et de couleurs, une simplicité qui lui permettait de vivifier tout ce qu’elle touchait, regardait ou réalisait : un tissus, un bout de bois, un chat, un banc, un chien, un lézard, un hortensia, une allée du jardin et j’en passe …
    Vous méritez Grillon toute notre estime, même si vous deviez tirer le rideau ! Pour le coup j’ai remplace le bémol par le bécarre je passe donc en Mi majeur avec ses 4 dièses pour vous applaudir et remercier, sans oublier votre conjoint qui de-ci de-là savait prendre la plume ou apparaissait derrière vos écrits ; bravo aux Gheerbrant !

  • 08/02/2018 à 13:32
    Permalink

    Oh, Mi, que dire après vous ? Vous me laissez encore plus coite ! Comment décider d’arrêter quand je vous lis ?
    J’ai travaillé toute cette semaine pour une association humanitaire, cousu pour une vente de charité, je vais montrer mes créations, ce sera un sujet cousu de fil blanc, et bleu, et vert … !

  • 08/02/2018 à 14:09
    Permalink

    On vous lira et relira à loisir, avec désir et plaisir !

  • 11/02/2018 à 11:37
    Permalink

    Il y a toujours tant de belles images (et de poésie) sur ce blog… ce serait dommage d’arrêter. Même si bien sûr, on passe tous d’une activité à l’autre, on a des périodes plus ceci, moins cela… Encore merci pour cette très jolie petite hollandaise.

  • 12/02/2018 à 22:22
    Permalink

    Merci pour la poésie, les voyages…immobiles en la culture et tous vos partages…
    grâce à vous j’ai revisité des oeuvres qui me parlent, de l’esprit, jusqu’au coeur , de la création ….avec en accompagnement votre point de vue, vos interrogations.
    Tout ceci me ressource, ouvre des fenêtres et des portes vers des univers méconnus…et pourtant si familiers des êtres vivants et de leurs quotidiens….quel plaisir de vagabonder en votre compagnie au pays émerveillé de la curiosité…et des rencontres humanistes.
    Bonne continuation à vous…et peut-être au plaisir ?

  • 17/02/2018 à 09:33
    Permalink

    J’aborde ce week-end avec une pensée pour Grillon… « Tiens, je ne reçois plus de notification de ses billets… ! ». Maintenant, je comprends ! Je vais essayer de me réinscrire.
    J’aimerais beaucoup que tu nous parles de ce quotidien qui t’active…
    Bise et à bientôt
    (Je déserte également mon blog. Et je couds, beaucoup.)

  • 17/02/2018 à 17:20
    Permalink

    Alors, mon quotidien m’active beaucoup, comme toi, Syl, au lieu de bloguer je couds, j’ai confectionné cinq jolis sacs que j’ai portés à la paroisse, et ensuite … je me suis aperçu que j’ai oublié de les photographier !
    Depuis hier je couds une robe de princesse pour ma petite-fille qui va fêter ses trois ans.

  • 18/02/2018 à 22:51
    Permalink

    Continue, Grillon, même à rythme ralenti, à nous régaler de ta prose, de tes réflexions, de tes photos et de ton regard toujours passionnant sur les tableaux !
    Au fait, j’aime beaucoup ta nouvelle bannière avec les cailloux en coeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php