L’invention de la margarine

      Alfred Stevens, Rentrée du bal, Château de Compiègne, notice

Rentrée de l’exposition Spectaculaire Second Empire se tenant actuellement au musée d’Orsay, je profite de cette visite éblouissante pour évoquer l’oeuvre de Napoléon III.

Charles-Louis-Napoléon est aussi méconnu que mal-aimé (les deux vont souvent ensemble!).

Louis XIV a finalement résumé à lui seul le XVIIème siècle, il faut dire que son règne fut très long.
De même, le Second Empire résume pratiquement à lui seul le XIXème siècle et il a duré une vingtaine d’années.
Ces années du Second Empire, marquées par une croissance économique inédite, peuvent être comparées aux Trente Glorieuses du XXème siècle (1950-1980).

geromecharlotteo

    Jean-Léon Gérôme, Portrait de la baronne Nathaniel de Rothschild, 1866, musée d’Orsay, notice

La mauvaise réputation de Louis-Napoléon tient au fait qu’il est sacré empereur par un coup d’Etat et qu’il a chuté dans le désastre de Sedan. Victor Hugo, son irréductible ennemi, a scellé la haine contre Napoléon le Petit, et Zola dans les Rougon-Macquart a largement dénoncé la société orgiaque sous le régime impérial.
Malgré tout, Emile Zola a fini par reconnaître tous les bienfaits du Second Empire et la bonté de Louis-Napoléon.

Prodigieux développement industriel et bancaire du pays.
Création du réseau ferré, transformation de Paris et des grandes villes françaises : aménagement du territoire visionnaire.
Dans cette révolution industrielle, on l’a oublié, Napoléon III eut pour obsession le bien-être de la classe ouvrière, et il dut souvent se battre contre la bourgeoisie et le clergé pour réaliser ce progrès social.

menzelngl

Louis-Napoléon restaure le suffrage universel.
Victor Duruy, avant Jules Ferry, crée en 1863 l’instruction primaire gratuite et obligatoire.
L’enseignement secondaire s’ouvre aux filles, ainsi que la Sorbonne.

Louis-Napoléon a l’idée des restaurants du coeur plus d’un siècle avant Coluche, il verse en 1856 au préfet de la Seine 100 000 francs afin que soient installés des fourneaux économiques qui distribueront, selon André Castelot, 1 244 656 rations en l’espace d’un mois.

Il imagine une caisse de compensation pour limiter la variation du prix du pain.
Il demande au chimiste Mège-Mouriès d’inventer une matière grasse culinaire moins coûteuse que le beurre et ainsi apparaît la margarine.

Il crée un corps d’aumôniers qui dispensent gratuitement les dernières prières aux pauvres sur le point de mourir.
Il crée un service d’aide à domicile pour les ouvriers malades ou blessés.
Il crée une société de charité maternelle pour les femmes et des orphelinats.
Il subventionne la création de HLM et les cités ouvrières.

Il réforme la justice avec des peines moins lourdes, des conditions d’incarcération améliorées, aménage l’assistance judiciaire, et crée le recours gracieux.
Il prévoit la création d’une Caisse des invalides, et celle de l’assurance vieillesse.
Il reconnaît le droit de grève, accorde aux ouvriers la liberté de créer des chambres syndicales.

Il fait rayer du Code Civil l’article en vertu duquel la déclaration du patron, même sans preuve, l’emportait par principe sur celle de son ouvrier. Il place ainsi le patron et son employé sur un pied d’égalité.
Il crée en 1853 le Conseil des Prud’hommes.

seguinn3

La biographie très documentée de Louis Napoléon Le Grand rédigée par Philippe Séguin permet de mieux connaître cette période contrastée, très importante de l’histoire de France car elle a conçu le cadre dans lequel notre société s’inscrit encore aujourd’hui.

Sur le plan des arts Napoléon III demande que soit créé le Salon des Refusés, car la sélection pour le salon annuel est injuste et ne favorise pas les jeunes artistes.

Voici ci-dessous la présentation de ce salon des artistes, dont on a une belle idée en visitant l’exposition.
Exposition spectaculaire et fabuleuse qui présente le goût pour la fête, pour l’opulence, pour l’exotisme, de cette époque en pleine transformation, qui a fait cascader, cascader la vertu, et qui aurait pu s’approprier déjà le terme trop que nous utilisons aujourd’hui en toutes occasions et beaucoup trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php