Le bouquin de Noël

okeeffelonglake

      Georgia O’Keeffe, Long Lake, Colorado, 1918, dessin, musée Georgia O’Keeffe Santa Fe, notice.

Il est arrivé, le bon gros bouquin de Noël !
Sans le savoir je l’attendais, j’avais besoin de le glisser dans ma bibliothèque de Noël.

Livres anciens ou récents de contes et récits populaires, histoires illustrées des traditions, recueils de poésies, livres de décoration, de cuisine, de pâtisserie, de couture … je collectionne toutes sortes d’ouvrages qui me font rêver à Noël. Chaque année pendant l’Avent, je les feuillette, les contemple, les relis avec une naïveté assumée.

A ma connaissance, il n’existe pas encore de Dictionnaire amoureux de Noël, je pourrais presque l’écrire!

516vdygpydl-_sx331_bo1204203200_ Le bouquin de Noël,
édition établie et présentée par Jérémie Benoit
Robert Laffont, octobre 2016

Ce n’est pas un livre d’images, aucune illustration, mais une extraordinaire profusion de textes et poèmes autour de Noël.
Beaucoup de récits rares qu’on a plaisir à découvrir
François Coppée par exemple
Camille Lemonnier
Nicolaï Gogol
Alphonse Allais
Tolstoï
Dostoïevski
Anatole Le Braz …

Ce bouquin devient indispensable dans toute bonne « noëlothèque » !

      null

      Albrecht Dürer, Sapin, vers 1495/1500, aquarelle et gouache, British museum Londres, notice.

Dans les contes de Noël, il y a le merveilleux, l’histoire qui finit bien, il y a le spirituel, le magique, l’irrationnel, le gourmand ou l’humour, et il y a la tristesse poignante, le drame social, suscitant une profonde réflexion parfois.

J’ai relu Le Sapin de Hans Christian Andersen, l’une de mes histoires préférées, celle du jeune et fier sapin, sorte de Rubempré arrivé de sa forêt natale dans la maison bourgeoise, qui finit au grenier avec les souris et ses illusions perdues.

imgp7919

      Premier bonnet d’une série que je suis en train de coudre pour chacun de mes petits-enfants !

4 réflexions au sujet de « Le bouquin de Noël »

  • 27/11/2016 à 17:53
    Permalink

    La plus belle histoire de Noël pour moi est celle de Michka aux éditions du Père Castor, illustré par Rojankovsky et publiée il y a longtemps. Elle est peut être un peu trop morale, l’ours Michka se sacrifie à la fin ….mais le renne et son traîneau dans la neige sont si beaux.

  • 27/11/2016 à 17:55
    Permalink

    mon histoire de Noël

  • 27/11/2016 à 17:58
    Permalink

    Oh, vous me rappelez de lointains souvenirs, l’ours Michka fut ma première lecture quand j’étais en cours préparatoire (la onzième à l’époque), je l’aimais beaucoup !
    Bonne semaine à vous, Annie !

  • 19/12/2016 à 15:44
    Permalink

    joyeuses fetes a tous , noel c »est magique ! bravo pour votre site et pour votre article interressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php