Frêles ombelles

IMGP7021

Lundi j’ai visité un salon, celui du livre de Nizon, près de Pont Aven, sous un soleil de plomb
et des phrases légères, légères …
et des sourires de poètes comme on les aime, un peu rêveurs, pleins de couleurs
j’ai acheté un recueil pour son titre, « Fragments »
l’auteur, une jeune femme, devait chérir ce signifiant, comme j’aime aussi ces mots charmants,
curieux, graves, joyeux ou musicaux …
je n’ai pas encore lu ses poèmes, les évoquerai bientôt.

IMGP7024

En quittant l’ombre du salon je fus aveuglée, par l’étonnante beauté
d’un parterre d’ombelles.
Dieu qu’elles étaient belles, le long du mur de l’église … et je n’avais pas mon appareil, qui les immortalise !

IMGP7027

Le lendemain je suis retournée, avec le numérique,
une cinquantaine de kilomètres pour de la dentelle, vive la voiture électrique !
Dentelle presque mécanique, broderie minutieuse, précieuse, fabuleuse et ineffable,
un rêve végétal, un art oriental, images fractales,
fragments d’écume, fleurs enclumes et poids de plumes.

IMGP7025

De ce salon de littérature, j’ai ramené beaucoup de poésie, surtout celle de la nature, l’impeccable géométrie m’a saisie, cristaux de fantaisie,
flocons de neige éternelle sous le soleil implacable
je vais maintenir lire à l’ombre, avec dans les yeux ces fragments de lumière adorable.

IMGP7023

4 réflexions au sujet de « Frêles ombelles »

  • 19/08/2016 à 16:44
    Permalink

    La lumière vous a éblouie et l’adverbe s’est transformé en verbe, car il me semble que votre conclusion n’a rien à avoir avec le verbe « maintenir », elle signifie plutôt un changement d’activité : « je vais maintenant lire à l’ombre… »
    Peu importe, vos ombelles sont plus que belles, éclaboussantes de lumière et de formes que le manant souvent ignore !

  • 10/09/2016 à 21:31
    Permalink

    Chère Grillon,
    Vos beaux photos et les mots poétiques, ils m’ a inspiré à écrire une tanka. Merci beaucoup. (J’ai cité vos mots charmants et URL (pour venir directement ici et voir vos photos des fleurs délicates) dans mon deriner article: Pensée sur la Montagne)
    Et pourriez-vous m’ indiquer où est votre article sur un tableau, Boys playing in the water par Albert Edelfelt…(dans mon second dernier article: Blue Travel Diary). Si vous voulez, je voudrais lire votre article encore une fois, mais je ne peux plus le retrouver…Bon weekend!

  • 11/09/2016 à 18:31
    Permalink

    Je suis désolée, je ne trouve pas ce tableau d’Edelfelt, j’ai dû supprimer l’article autrefois pour faire de la place …

  • 12/09/2016 à 13:36
    Permalink

    Merci beaucoup de votre recherche. Il suffit que nous avons partagé l’ intérêt à ce tableau il y a un an!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php