L’évanouissement de l’ombre

IMGP6350

      La nature est pleine d’amour

      La nature est pleine d’amour,
      Jeanne, autour de nos humbles joies ;
      Et les fleurs semblent tour à tour
      Se dresser pour que tu les voies.

      IMGP6421

      Vive Angélique ! à bas Orgon !
      L’hiver, qu’insultent nos huées,
      Recule, et son profil bougon
      Va s’effaçant dans les nuées.

      La sérénité de nos coeurs,
      Où chantent les bonheurs sans nombre,
      Complète, en ces doux mois vainqueurs,
      L’évanouissement de l’ombre.

      IMGP6419

      Juin couvre de fleurs les sommets,
      Et dit partout les mêmes choses ;
      Mais est-ce qu’on se plaint jamais
      De la prolixité des roses ?

      L’hirondelle, sur ton front pur,
      Vient si près de tes yeux fidèles
      Qu’on pourrait compter dans l’azur
      Toutes les plumes de ses ailes.

      IMGP6387

      Ta grâce est un rayon charmant ;
      Ta jeunesse, enfantine encore,
      Eclaire le bleu firmament,
      Et renvoie au ciel de l’aurore.

      De sa ressemblance avec toi
      Le lys pur sourit dans sa gloire ;
      Ton âme est une urne de foi
      Où la colombe voudrait boire.

      Victor Hugo, Recueil Les chansons des rues et des bois

IMGP6385

J’ai hésité à citer ce poème ; comment dire aux personnes sinistrées par les intempéries que la nature est pleine d’amour ?
En Bretagne j’ai planté deux azalées et deux rosiers il y a une dizaine de jours et il ne pleut plus du tout !

Aujourd’hui 1er juin, une date chez nous, c’est l’ouverture de la saison estivale, ou comme on dit « la saison ».
L’heure d’été a sonné et juin couvre de fleurs les jardins.
La belle saison.
Hélas une saison en Enfer dans certaines régions. Prions !

IMGP6361

Dans la haute saison, ce que je préfère est l’ombre. L’ombre n’existe que si le soleil brille, donc j’aime le soleil afin de me blottir dans son élégante création, l’ombre.

Victor Hugo chante l’évanouissement de l’ombre sous l’ardeur du soleil, mais le soleil favorise aussi l’épanouissement de l’ombre !

😉 encore un livre d’Alain Corbin La douceur de l’ombre !

Et les mots de l’ombre ici

IMGP6384

10 réflexions au sujet de « L’évanouissement de l’ombre »

  • 02/06/2016 à 10:59
    Permalink

    Si vous cherchez votre sabot blanc, vous le trouverez derrière la chaise de jardin. ^^

  • 02/06/2016 à 11:57
    Permalink

    J’aime votre humour, Dominique ! Ce sabot de Delft m’a été offert par les beaux-parents néerlandais de ma fille aînée, quant à mes vrais « boutou coat » ils sont bien rangés à l’abri de la pluie !

  • 03/06/2016 à 23:57
    Permalink

    Et voilà de retour le magnifique jardin de chez Grillon, son vieux banc mousseux, son chat et ses éclatantes fleurs qui grimpent aux arbres…

  • 04/06/2016 à 20:42
    Permalink

    Bonsoir Grillon, pourriez vous me donner une petite clef à votre jardin? Je voudrais couper-coller URL de cet article sur le mien pour ma mère aussi puisse venir ici directement. Je vous remercie d’ avance…Bon weekend! http://ramages2.exblog.jp/25587340/

  • 04/06/2016 à 21:46
    Permalink

    Bonsoir Snowdrop, pour obtenir l’URL d’un article, il faut cliquer sur le titre de cet article, cela l’isole du reste du blogue, et alors en haut dans la barre d’adresse, vous voyez apparaître l’URL exact de l’article, et vous n’avez plus qu’à la copier.
    Je vais essayer de vous la laisser en commentaire sur votre blogue, mais hélas je n’arrive pas à commenter sur votre joli blogue !

    l’URL est :
    http://doudou.gheerbrant.com/?p=23236

  • 04/06/2016 à 23:20
    Permalink

    Vous avez reussi à laisser votre commentaire mais celui à huis clos. Merci beaucoup de votre URL! Je l’ ai l’essayé tout de suite. Ça marche bien ! Beaux rêves…

  • 04/06/2016 à 23:25
    Permalink

    p.s. (à huis clos) J’ ai vous repondu dans mon article (tanka poème) et commentaire.

  • 06/06/2016 à 08:06
    Permalink

    Grillon, est-ce toi qui entretient ce magnifique jardin ? Le mien est minuscule et je ne m’en sors pas ! Et en ce moment, il faut passer le tracteur au moins 2 fois dans la semaine !
    Tu es dans un bel univers !
    Bonne semaine

  • 06/06/2016 à 08:59
    Permalink

    Oui, ce sont mon mari et moi qui jardinons, un jardinier vient tondre la pelouse une fois tous les quinze jours, s’il avait du temps disponible, ce serait bien qu’il entretienne aussi les fleurs, car, je suis comme toi, débordée, dépassée, je n’arrive pas à suivre cette nature exubérante !

  • 12/06/2016 à 15:35
    Permalink

    Magnifique ! Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php