Chaussure

bassadetmanresa

Les sandales des anciens Egyptiens étaient fabriquées en papyrus ; ils pouvaient donc marcher confortablement, sans se blesser quand la chaussure était neuve, et même utiliser celles-ci comme écritoire, y inscrire leur nom : « ces chaussures appartiennent à : », leur adresse, ou s’en servir de pense-bête : « Ne pas oublier de rendre les dix drachmes au Grec » , ou afficher leur goûtd artistiques : « Le sphinx untel est une horreur » , ou politiques : « J’ai cessé de soutenir untel », ou marcher sur un adversaire particulièrement haï, en plaçant son nom sous la semelle, ou adorer un dieu, en inscrivant son nom le plus haut possible sur les brides.

    Nathalie Quintane, extrait de Chaussure, ed. P.O.L

21nACb64oIL._SX339_BO1,204,203,200_ Les remarques de Nathalie Quintane me plaisent beaucoup, variées, surprenantes, bien observées, humoristiques …
C’est d’ailleurs avec son livre intitulé Remarques (revoir ici) que j’ai découvert cette dame de pages.

Ce livre original rassemble ses innombrables remarques à propos des chaussures : on regarde le quotidien du point de vue du pied, au ras du sol. On ne voit pas tout à fait le même monde et son Histoire à partir des semelles !

Quelles sont nos relations avec nos chaussures ? Quelles sont nos pensées quand nous les laçons ?

Voilà une autre citation de ce livre amusant :

« D’une certaine manière, Caligula s’appelait Chaussure.(enfant, il portait souvent une petite caliga – sandale) »

bassadet2manresa

Le retable de Saint Marc à Manresa en Catalogne, dans la province de Barcelone, est lui aussi surprenant.
Il a été commandé par la confrérie des cordonniers, c’est pourquoi le peintre a représenté un établi plein de chaussures, et il a parsemé de chaussures la chasuble du Saint converti, qui reçoit les sacrements en grandes pompes des mains de l’évêque sous la voûte (plantaire ?) de la cathédrale.
C’est osé, un peu voyant de la part du donateur et commanditaire, l’Eglise dut sans doute se résoudre de bonne grâce à ce débordement publicitaire sur le costume ecclésiastique !

2 réflexions au sujet de « Chaussure »

  • 07/05/2016 à 21:19
    Permalink

    Avec ou sans « pompe-s » on peut certainement prendre son pied dans ce livre !

  • 07/05/2016 à 21:59
    Permalink

    Héhé, oui, on peut se réjouir dans ce livre, qui n’est pas récent, il date de 2010, mais je ne le découvre que maintenant.
    Bon dimanche, Mi♭ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php