L’indiscipline de l’eau

IMGP6065

j’aime la lumière
j’aime la luminosité de la lumière
j’aime la bonne moitié de ciel bleu que l’on voit à la mer
j’aime particulièrement la lumière aux plages du nord

IMGP6070

j’aime la lumière réverbérée par la façade des villas
j’aime la lumière sur le dos de la mer la mer se fait verte
la mer fait de son mieux pour se colorer lumineusement
le vert est ce qu’elle sait faire le mieux
le vert teinté de jaune boueux le vert limoneux luminosité limoneuse

IMGP6071

bravo la mer bravo la manche bravo la mer d’iroise bel effort !
j’aime les efforts de la mer du nord vers la lumière
j’aime la lumière qui n’est pas donnée
j’aime le ciel s’il n’est pas gratuit
j’aime le ciel qu’on mérite par l’attente la patience

[…]

Jacques Darras, première partie d’un poème extrait de L’indiscipline de l’eau, Anthologie personnelle 1988-2012, éd. Poésie/Gallimard, décembre 2015

IMGP6076

Les grandes marées reviennent en mars comme le printemps des poètes, comme le printemps de la lumière.
Divine, une lumière divine me stupéfia à mon arrivée sur la plage !
J’ai pris ces photos, dans un vent glacial qui frisait l’eau à fleur de sable.

Cette lumière se mérite, le poète le dit, les grains surgissent à tout moment et les mains précipitent l’appareil à l’abri.
Ce n’est pas la mer du nord, chez moi c’est le sud, du Finistère, mais les grandes marées procurent à mes plages familières un goût septentrional que je ne manque jamais de savourer.

IMGP6069

La collection Poésie de Gallimard fête ses cinquante ans, et à cette occasion les librairies présentent de nombreux volumes auxquels il est bien difficile de résister.
Je découvre ainsi la poésie fluide de Jacques Darras, originaire de Picardie maritime, amoureux de la Belgique, tourné vers les fleuves, les rivières, estuaires et bords de mer. Il chante la bière aussi, et il joue avec la sonorité des mots.

J’aime bien me laisser surprendre par ces poèmes, qui luisent sous le ciel changeant de notre époque comme des bâches -c’est leur nom- oubliées dans les assiettes du sable par la mer en allée.

Demain le grand jour, le plus fort coefficient, le plus beau vert de la mer peut-être, et d’autres vers !

IMGP6077

4 réflexions au sujet de « L’indiscipline de l’eau »

  • 10/03/2016 à 09:33
    Permalink

    Un florilège de plus entre mer, rivière et bière, ciel et terre : il se donne à voir, écouter, sentir et même à boire. La main de l’ecrivaine est agile et sa pensée étincelante comme ses lectures et avec « la mère en allée » on s’en prend une bâche !

  • 10/03/2016 à 09:37
    Permalink

    « la mer en allée » bien sûr !

  • 10/03/2016 à 09:41
    Permalink

    mais oui, je suis la mère en allée à la plage, la basse mer est à 11H36 aujourd’hui, j’y cours 😀 !

  • 10/03/2016 à 18:08
    Permalink

    Les clichés sont beaux, le quatrième aurait pu être pris sur la côte d’ Opale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php