Meilleurs voeux !

    rembrandtstefaml

      Rembrandt, et peut-être un élève, La Sainte Famille, 1640, Louvre, notice

La galette est déjà mangée, les fêtes passées, le tourbillon s’assagit, l’année commence et voici le temps des souhaits, bonheur, santé, paix, sérénité, lumière …
Je souhaite à tous les amis qui passent du côté de chez Grillon une bonne année 2016, et je remercie chacun pour les mots gentils et autres sourires postés de diverses façons qui m’ont chaque fois tendrement touchée.

Je choisis une Sainte Famille de Rembrandt, parce que c’est Rembrandt, et parce que c’est le Louvre.

Rembrandt mêle toujours de façon subtile le sacré et le profane, et sous l’apparente simplicité de cette modeste maison de menuisier se déroule une magnifique scène religieuse.
C’est la lumière qui transforme le sujet.
La pénombre noie tous les détails anecdotiques, les objets de la vie quotidienne (le lit défait, les oignons suspendus, le chat, les outils, ustensiles, le berceau …), pour ne pas troubler la compréhension du tableau.

Le soleil coule ses rayons de la fenêtre sur la chemise de Saint Joseph, le décolleté de Marie, et sur l’Enfant Jésus.
La lumière laisse une flaque vive sur le parquet puis se dilue dans celle rougeoyante de l’âtre, où la braise couve doucement.
L’Enfant semble émettre sa propre lumière ou renvoyer le soleil pour éclairer le visage de sa grand-mère, Sainte Anne, qui est assise en contre-jour et lit un livre.

Mais un objet luit doucement dans la clarté : remstefdet2l

Un verre de bière sur le rebord de la fenêtre.
Comment doit-on l’interpréter ?

rembrandtstefdetl

C’est un joli détail poétique et rafraîchissant. Joseph travaille, il a posé sa bière derrière lui, il fait beau, la fenêtre laisse entrevoir un coin de ciel bleu. C’est déjà le printemps.
La scène paisible se passe en plein jour de façon assez surprenante, et non la nuit comme souvent dans le sujet de la Sainte Famille.

Un autre détail de la vie aux Pays-Bas : remstefamdet3l

Marie est assise au ras du sol dans ce qui doit être un panier en osier conçu à l’époque pour les nourrices. La nourrice pouvait ainsi s’installer devant le feu pour allaiter et changer son bébé. On voit bien ce panier spécial (« bakermat » en néerlandais) dans le tableau de F. Floris du musée de Douai.

    fflorisdouai
    Frans Floris I, Sainte Famille, 16ème siècle, musée de la Chartreuse Douai, notice

C’est à travers toute cette douceur feutrée et humaine d’une simple maisonnée que le mystère apparaît le plus étonnant et profondément religieux.

Bonne année !

3 réflexions au sujet de « Meilleurs voeux ! »

  • 05/01/2016 à 07:39
    Permalink

    Merci beaucoup de la belle peinture de la lumière de Rembrandt. Je souhaite à vous et à votre famille une bonne année lumineuse !
    Si vous visiteriez mon petit blogue, je voudrais vous montrer la lumière japonaise à traverse pas de verre mais de papier…
    J’ espère que j’ aurai le plaisir de visiter votre blogue cette année aussi.

  • 06/01/2016 à 13:51
    Permalink

    Je n’ai pas réussi à poster mon commentaire, alors je te le mets ici :
    Oh, comme ces repas délicats font envie ! J’adore tes crevettes en coeur, je les ai épinglées sur pinterest ! Blogue magnifique !
    Très bonne année à toi, chère snowdrop !

  • 07/01/2016 à 09:28
    Permalink

    Chère Grillon,
    Merci beaucoup de votre message gentil et aimable, qui a été copié dans mon blogue. Le blogue japonais est excessivement prudent et peu gentil à un ami étranger ! Mon réponse aussi va être copié dans le mien.
    Je suis heureuse que j’ aie trouvé votre tutoyer ! Quant à pinterest, c’ est le monde inconnu et intéressant pour moi. Et ma grande-mère aux cieux est heureuse que son repas soit vu par beaucoup de Français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php