Vous souvenez-vous de vos dix ans ?

      kroyergoteborgdet1

Cela fait cinquante ans
que je n’ai plus dix ans
dix ans ?
m’en souvient-il ?
La quarantaine !
Scarlatine
Enorme fatigue
et plus d’école
Mes apprentissages
Lecture
Sophie ma préférée
Ses malheurs
quel bonheur !
Des trous, trop de trous …
aucune attention
maladresse
ce sont mes premiers pas dans le tricot
début d’une longue histoire
solitude
silence
pelote
déjà un caractère de chat
télévision
l’arrivée du poste à la maison
cinéma littérature
Claude Santelli
meilleur souvenir du petit écran
et nounours, Nicolas, Pimprenelle

L’horreur de la récré
Larmes intérieures
Plaisir de la nouvelle plume
Sergent major
fine et dure
encrier de porcelaine dans le pupitre de chêne
calligraphie
cahiers soignés
mieux que le tricot
mon meilleur ami
un chien
de la SPA regard triste
poil si doux
il est frileux
moi aussi
près de la chaudière
le charbon satiné
très doux obscur
parfum de cave,
minéral, animal
on discute
dans la pénombre de nos vies

      kroyergoteborg

J’ai toujours été gaie en société, mais mon vrai bonheur était d’être triste et seule. J’ai peu d’images de mes dix ans. J’étais une bonne élève incroyablement distraite. Mon plus brillant résultat en classe eut lieu justement durant mes dix ans, en CM2, et grâce à une grosse erreur de ma part. Pour la composition de calcul, il fallait évaluer la facture de charbon pour l’hiver du 1er novembre 1959 au 31 mars 1960, sachant que tant de kg étaient consommés par jour … je fus la seule de la classe à avoir compté 29 jours au mois de février.
En réalité, j’avais oublié l’année bissextile 1960, je pensais que ce mois comptait 29 jours tous les ans.
Hip, hip, hip, houra, j’ai l’impression toujours de vivre au hasard, un hasard heureux je dois dire 🙂 !

    kroyergoteb

    Peder Severin Kroyer, Hip hip hip houra !, 1887-1888, Kunstmuseum Goteborg, page du musée

10 réflexions au sujet de « Vous souvenez-vous de vos dix ans ? »

  • 13/07/2013 à 15:12
    Permalink

    C’est votre anniversaire? Joyeux Anniversaire, alors! Que de bonnes choses, des découvertes, un chouette entourage, et une santé de fer pour profiter de tout ça!

    Très beau poème, un peu triste quand même, mais je suis heureuse d’apprendre qu’un chien a accompagné votre enfance!

    lulu

  • 13/07/2013 à 15:51
    Permalink

    Corde à sauter et marelle
    la natte qui trempe dans l’ encrier de la voisine derrière
    les taches d’ encre sur les doigts et le tablier
    le haut de l’ arbre par la fenêtre
    et le temps qui n’ en finit pas
    l’ ennui en classe
    le premier jour des grandes vacances

  • 13/07/2013 à 16:58
    Permalink

    Merci Lulu !
    Je n’ai pas composé de poésie, seulement mis souvent à la ligne, parce que les souvenirs arrivent comme ça, fragmentés !
    La vraie poésie, c’est Dominique (bis) qui l’écrit, et c’est magnifique, merci beaucoup pour cette évocation des dix ans !

    Lulu, plusieurs chiens ont accompagné mon enfance, mais chacun m’ont, bien malgré eux, laissé un souvenir douloureux. Ma mère prenait un chien ou un chiot, puis soudain, pour x raisons , s’en séparait, les abandonnait, ou les empoisonnait, sa cruauté était pour moi un atroce cauchemar.

  • 14/07/2013 à 00:06
    Permalink

    JOYEUX ANNIVERSAIRE ! Je vous souahite mille bonheurs et tout ce que vous souhaitez sans oublier de jolies surprises ! Belle et joyeuse journée ! Que les soucis s’évanouissent comme les petits nuages dans le ciel bleu de juillet. Et que les mauvais souvenirs s’estompent pour laisser place aux bonheurs du jour. Que l’espérance, toujours, marche devant.

  • 14/07/2013 à 07:48
    Permalink

    Bon anniversaire, Grillon et encore merci pour tes billets variés, poétiques, joyeux ou mélancoliques, qui accompagnent mes débuts de matinées de vacances… « J’ai 10 ans, je sais que c’est pas vrai mais j’ai 10 ans » chante Souchon 🙂

  • 14/07/2013 à 15:54
    Permalink

    Bon anniversaire, cette jeune femme en bout de table, qui ne lève pas son verre avec les autres (belle assemblée de barbus rigolards), c’est donc vous, qu’on pressent belle et mélancolique. J’ai été conçu moi-même en cet hiver 1960, où les factures de charbon s’alourdissaient de ce jour bissextile, si je puis dire. Je lève mon verre (barbu moi aussi, je suis) mais c’est vous que je regarde, Grillon, dont la petite musique ensemence les étés.

  • 14/07/2013 à 15:55
    Permalink

    tu es née un 13 juillet ??
    comme mon époux alors ..
    Joyeux Anniversaire

  • 14/07/2013 à 18:23
    Permalink

    Merci à tous pour vos si gentils messages !
    Je suis née un 14 juillet comme peut-être l’enfant princier d’Angleterre. Est-il né, ce très attendu bébé, je n’ai pas encore écouté les infos aujourd’hui ??

  • 15/07/2013 à 07:57
    Permalink

    Ben non le princier n’est pas né ! je te colle un extrait de libération qui prouve que l’égalité des droits n’est pas encore tout à fait à l’ordre du jour (en angleterre bien sûr)
    « Quoi qu’il en soit, Marcus Setchell, 69 ans, le gynécologue de la famille royale qui doit accoucher Kate, est sur le pied de guerre : il dispose d’une escorte de police pour se rendre le plus vite possible au chevet de Kate sitôt qu’elle sera admise à la maternité de l’hôpital St Mary à Londres, raconte le Sunday Times. Le médecin aurait aussi récemment déclaré à des amis qu’il avait arrêté de boire la moindre goutte d’alcool pour être prêt à tout instant. »
    A la place de Kate j’aurais quand même préféré un gynéco plus jeune !
    Bon anniversaire, Grillon.

  • 15/07/2013 à 09:44
    Permalink

    Merci pour les dernières nouvelles, Monesille !
    Quant à l’âge du gynéco, à vrai dire, cela importe peu. Quatre de mes enfants sont nés dans les mains du gynécologue qui m’a mise moi-même au monde, et quand il m’a accouchée pour mon cinquième enfant, il avait largement dépassé l’âge de la retraite ! Je crois que si un médecin a la passion de son métier, il a du mal à arrêter de travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

css.php