Boutons et petits riens

IMGP6892

De quelle nacre sont faits les boutons ?
Leur matière provient des troques, ou trocas, petits coquillages pointus qui vivent dans les mers chaudes. Ils furent ramenés des îles du Pacifique au XVIIème siècle, et, sous Louis XIV, apparurent en France les boutons dans l’habillement, boutons dorés, sertis de pierres précieuses, ou de nacre. La nacre contribua à la large fabrication de cet accessoire de couture, et la région spécialisée dans cette industrie fut la Picardie.

On ne se doute pas que l’origine du petit bouton cousu serré sur la vieille liquette de lin est si exotique.

boutonsnacre
Mais au début du XXème siècle, la concurrence avec le Japon provoque une grave crise en Europe, une vraie guerre des boutons, un effondrement de l’exportation et une baisse des salaires entraînant des grèves, puis la première guerre mondiale accélère la fermeture des usines et des petits ateliers familiaux du bouton de nacre.

L’arrivée du bouton en plastique achève de ruiner cette industrie.

Mais aujourd’hui la mode des boutons de nacre revient. Cependant, ils sont tous fabriqués en Asie, ce qui, après tout, est normal puisque la matière première est sur place.

IMGP6891

Le petit bouton me donne l’occasion de présenter un recueil de poèmes tout à fait délicats et touchants dont je recommande vivement la lecture en cet été de violence :

Guy Goffette, Petits riens pour jours absolus, éd. Gallimard, mai 2016.

Quelques poèmes font le portrait de Max Jacob avec une infinie sensibilité.
Un petit extrait :

La première image, c'est un petit homme frêle,
mais qui ne tient plus en place une fois qu'on l'appelle.

Timide, il est partout chez lui, à Paris comme à Quimper,
clinquant avec les riches et claquant dans la misère.

S'il folâtre avec tous, chante et danse fait mille pirouettes
sans voir dans son dos les grimaces, les poissons, les signes qu'on l'arrête,

c'est qu'il veut à tout prix qu'on le regarde et qu'on l'aime,
maintenant qu'il a vu Dieu dans sa chambre et qu'il n'est plus le même.

Il a beau se mettre en frac, chapeau claque et monocle,
jamais il n'aura l'air d'une statue sur son socle.

[...]

IMGP6896

css.php