Coque coquelicot

IMGP5685

      Roses rouges, poissons rouges
      Lèvres rouges, coquelicots
      Fraises, framboises, carreaux
      des rouges maisons qui bougent

      Sous le soleil fou d’un feu
      jeté au bleu d’une anse
      D’une danse de garance
      D’une samba de rocou

      Andrinople, vin qu’on verse
      pour son rouge coeur mirer
      Tout son rouge a chaviré
      Ma jeunesse se disperse

      Pierre Seghers, Deuxième des Trois poèmes objets, 1973, dans La poésie au coeur des arts, éd. Bruno Doucey

IMGP5691

Les « trois poèmes objets » de Pierre Seghers se déclinent selon des nuances colorées, le bleu, le rouge, la transparence, je les trouve très beaux, et le second m’a fait penser à toutes ces langues rouges que tiraient les pauvres coques arrachées de leur fond marin par une violente tempête l’hiver dernier.

Le spectacle paraissait terrible, sous le bleu du ciel revenu, les mouettes se jetaient sur les coquillages agonisants, qui ensanglantaient le rivage. Tout ce rouge chaviré.

Les langues des roudoudous …
Autrefois le pâtissier vendait ces coques remplies de caramel coloré de rouge, qu’enfants nous sucions de notre langue amusée et gourmande.
Ma jeunesse se disperse …

IMGP5686

Ce beau coquillage aux valves rebondies, rainurées, creusées de sillons tout hérissés parfois de picots blancs comme une dentelle de frivolité, a pour nom latin cardium, et il appartient à la famille des cardiidés.

Ce nom latin a-t-il un rapport direct avec la forme de coeur de ce coquillage ventru qui peut présenter en sorte deux ventricules ?

La forme dentelée de la coque évoque par ailleurs la carde, la brosse qui carde la laine, et les picots lui donnent l’allure d’un chardon !

IMGP6505

À l’ère néolithique, quand l’homme s’est sédentarisé et a commencé à fabriquer la poterie, il eut très tôt l’idée de décorer la terre cuite de motifs imprimés avec ce coquillage. Ce fut la « poterie cardiale ».

Coeur ou chardon, la coque de notre enfance est bien jolie.
Vidée du violent souvenir de l’hiver, asséchée, apaisée, reposée, elle devient le souvenir ramassé sur la plage en été.

IMGP6503

css.php