Il ne pleut jamais en France ?

Le temps de chien arrange bien les affaires du séducteur.
Le rire de Gérard Philippe, c’était une pluie de grelots dans un jardin ensoleillé.

Comment la supporter, cette pluie qui n’en finit pas de ramollir notre âme ? Les gouttes grignotent le toit et notre humeur.
Alors, un peu de poésie pour colorer la grisaille :

      La pluie, dans la cour où je la regarde tomber, descend à des allures très diverses. Au centre, c’est un fin rideau (ou réseau) discontinu, une chute implacable mais relativement lente de gouttes probablement assez légères, une précipitation sempiternelle sans vigueur, une fraction intense du météore pur.

      Francis Ponge, Pluie / Le parti pris des choses

08-530769Gérard Philipe dans Le diable au corps de Claude Autant-Lara ( notice de la photo)

Cinéma et poésie encore, pour faire passer la pluie …

      Ô bruit doux de la pluie
      Par terre et sur les toits !
      Pour un coeur qui s’ennuie,
      Ô le chant de la pluie !

      Paul Verlaine, extrait de Il pleure dans mon coeur

Et puis le très beau refrain du poème de Baudelaire, Le jet d’eau (recueil Les Fleurs du Mal) :

      La gerbe épanouie
      En mille fleurs,
      Où Phoebé réjouie
      Met ses couleurs,
      Tombe comme une pluie
      De larges pleurs.

GP

Gérard Philipe dans Une si jolie petite plage de Yves Allégret.

css.php