Hier

Lecture de deux livres dans cet ordre :
La nuit des béguines
Et le miroir brûla

Le moyen-âge
Un treizième siècle à la fois cruel et prodigieux, comme notre monde actuel
Le béguinage,
espace de liberté qui a pour seule loi le défi de solidarité.

Aline Kiner et Charlotte Jousseaume content avec art, passion et poésie la vie de ces femmes libres, pieuses, travailleuses et charitables : les béguines.

Le béguinage fut créé dans les Flandres,
le mot béguine viendrait du verbe néerlandais beggen, répéter, réciter, des prières.
D’où bégayer …

Marguerite Porete, béguine de Valenciennes, ne bégaya pas dans la rédaction de son livre intitulé Le miroir des âmes simples et anéanties, où elle prônait un lâcher prise et une écoute des sens trop modernes, devenus un art de vivre aujourd’hui, ce qui lui valut d’être brûlée vive avec son livre en 1310.

Le béguinage revient actuellement
avec toujours ce sens de la solidarité
à Quimper, à Perpignan par exemple




Aujourd’hui et avant-hier

Lundi, mon jour de lessive et repassage.

Pliage, pliage, éternellement, vol dans les hauteurs de l’armoire … ♫

Plier en deux, en quatre, c’est simple
Au delà c’est complexe
Etre simple s’appelle la simplicité, mais être complexe n’est pas la complicité. Complexe !
Pourtant simple et complexe, même racine = le pli !
Simple = un seul pli
Complexe = avec des plis.

La marque Supercroix 73 fut remplacée en 1974 par Supercroix 76 , pas simple, on se demandait si le nombre allait changer tous les trois ans …

Mais le minivélo (sur lequel je roule toujours depuis plus d’un demi-siècle) était simple et pliant !
Pas de dérailleur, léger, se faufilant partout, grimpant aisément les côtes, certes un vélo peu véloce en terrain plat, il a disparu aujourd’hui pour une version complexe et électrique.




aujourd’hui

Les clairons en tendre laiton de cette petite azalée sonnent la diane au jardin.
Au pied d’un talus, tapie dans l’ombre, elle boit d’un trait vif les premiers rayons du soleil, et puis hop, retourne dans la buée fraîche de la lumière matinale.

Ra tournera, grandira, éblouira, inondera, assourdira toutes les fleurs jusqu’à l’ivresse.
Floraison du jardin
Oraison du printemps
Vacuité du vacarme
Acuité du silence
Préservons la part d’ombre




demain

Ecrire et lire dans son lit : à la raideur de la table se substituent le moelleux, l’informel, une liberté

Confort de l’oreiller, de la couette, de l’horizontalité

Même si la fibre synthétique a remplacé depuis longtemps le duvet naturel, je m’aperçois qu’un lien existe entre le livre et l’édredon : la plume

et le volume

chaleur et légèreté des mots
billets doux
romans qui enveloppent plutôt qu’ils n’emballent
s’endormir au creux d’un poème

en photo ci-dessus, un édredon végétal, la mousse colorée, invitant à la paresse, d’une azalée japonaise
en photo ci-dessous, la légèreté diaphane d’une azalée chinoise (« mollis »)




aujourd’hui

aujourd’hui nouveau départ

je n’avais pas compris, depuis tant d’années, qu’un ordinateur portable est vraiment portable.

Je l’ai porté dans mon lit

place adoptée !

Le lit, école buissonnière

Nouvelle posture

écran sur les genoux

dos dans l’oreiller

souris sur la couette

Evidence, Notes de chevet devient le nom de mon nouveau blogue.

Merci Sei Shonagon !